Menu

Comment trouver le garage dans lequel investir ?

Loué comme garde-meuble ou place de stationnement, un garage est crédité d’un rendement locatif (brut) bien meilleur que celui d’un bien non meublé classique. Néanmoins, pour confirmer cette thèse, il doit remplir un certain nombre de critères. Parmi ceux-ci figurent la localisation géographique, l’emplacement (en référence au centre-ville), les dimensions… Trouver le garage dans lequel investir constitue ainsi une démarche quelque peu difficile.

Miser sur la localisation géographique

Le rendement locatif d’un garage est largement tributaire de sa localisation géographique. En effet, tous les garages en France sont loin d’être les mêmes, en termes de bénéfices. Un constat qui se confirme surtout dans les grandes métropoles comme Paris, ou dans les grandes agglomérations comme Nice et Lyon.

En cause : le prix très élevé du mètre carré, ce qui implique un coût d’acquisition pour le moins significatif. Par effet domino, le rendement sera moindre, quel que soit le montant des loyers. Néanmoins, l’investisseur peut espérer réaliser une plus-value moyenne de 6 à 10 %, contre seulement 4 % pour un logement classique.

Qu’en est-il de l’emplacement ?

L’emplacement est aussi un paramètre à prendre en compte, pour maximiser le rendement locatif d’un garage. Le taux d’occupation en dépend largement. Ce critère désigne effectivement la période durant laquelle le garage en location au cours de l’année. Ainsi, le centre-ville est à privilégier. Une zone, où la demande se révèle généralement supérieure à l’offre.

Néanmoins, un quartier résidentiel ou une zone excentrée est à éviter. La demande y est souvent déjà comblée, voire nulle. De même, une zone qui ne fait pas bonne presse en termes de sécurité risque de dissuader bien de clients potentiels.

Les dimensions du garage

La hauteur, la largeur et la profondeur d’un garage constituent également des critères de choix déterminant. En effet, opter pour un garage de faibles dimensions revient à exclure une bonne partie des clients potentiels, c’est-à-dire ceux en possession d’une grosse berline, d’une vanne, ou encore d’un 4×4.

En optant pour un garage volumineux, l’investisseur peut à contrario accueillir, en plus de quelques voitures, tout un lot de deux-roues. Mieux encore, il pourra proposer à ses clients un entrepôt pour des cartons ou autre. Le nombre des locataires sera ainsi significatif, ce qui augmente le rendement locatif d’un garage.

D’autres détails à vérifier

Mis à part la localisation géographique, l’emplacement et les dimensions, d’autres paramètres viennent maximiser le rendement locatif d’un garage. L’on fait allusion, entre autres, aux équipements, à l’accessibilité, mais encore à la sécurité. En effet, un garage avec électricité sera plus pratique pour les locataires désireux de faire des entretiens réguliers.

Il sera également plus attractif en se trouvant au rez-de-chaussée d’un immeuble, plutôt qu’au troisième sous-sol et à des années-lumière de l’ascenseur. De même, un garage situé dans une résidence bénéficiant d’un service de gardiennage sera le top des tops.